La famille Richaud cultive la vigne sur des terres qui ont traversé les générations en Cairanne. En 1974, Marcel Richaud reprend les rênes et sort du circuit coopératif alimenté depuis des décennies. Il construit pierre à pierre une nouvelle philosphie vigneronne basée sur le respect des typicitées de son terroir, l'utilisation d'un cahier des charges strict sur l'usage du souffre, des pesticides et des engins agricoles, et commence à sortir des vins nets et précis. Le style est volontairement imparfait, pour notre plus grand bonheur. Marcel Richaud nous transporte à Cairanne, là où l'on refuse les vins standardisés et où l'on aime à boire le fruit des vignes et du soleil de Vaucluse. Ici, le primeur prend un autre visage, plus chaleureuxet décomplexé.